PDC Homepage

Home » Products » Purchase

Zeitschrift für Sozialforschung

Volume 2, Issue 3, 1933

Max Horkheimer
Pages 407-412
DOI: 10.5840/zfs1933235

Zum Problem der Voraussage in den Sozialwissenschaften

Chaque science comprend des jugements ayant trait à Fa venir, non seulement par la formation de „types abstraits“ et de lois (ce qu’on a appelé la „prévision“), mais par des „prédictions“ concrètes, impliquées dans chaque loi scientifique. Les jugements hypothétiques et catégoriques (prévisions et prédictions) exercent, dans le développement des sciences, une influence mutuelle les uns sur les autres. — A l’encontre de la conception traditionnelle, H. est d’avis que la prévision scientifique est facilitée si elle porte plutôt sur des objets pour lesquels la volonté joue un rôle que si elle porte sur la nature hors de l’homme. La prédiction sociologique sera d’autant plus exacte que les événements historiques perdront le caractère de faits provenant d’un mécanisme aveugle et seront en réalité l’oeuvre de la liberté de l’homme. Every science utilizes judgments which embody prediction of the future : this is so, not only in the construction of „abstract types“ and laws (prévision) but also of concrete predictions (prédiction) which are implicated in such laws. Hypothetical and categorical judgments mutually influence each other in the progress of science. H. argues in opposition to the traditional conception, that scientific prediction is less difficult and more reliable in such fields where human freedom plays a role, than in nature external to man. Sociological prediction, will thus become more perfect the more readily social events lose their blind and mechanistic character, and the more they become the works of a rational condition of free man.

Usage and Metrics
Dimensions
PDC