Travaux du IXe Congrès International de Philosophie

Volume 1, 1937

Études Cartésiennes I

M. Gueroult
Pages 53-60

Le Cogito e t la notion « pour penser, il faut être »

Le Cogito n’est pas un raisonnement, mais il est conditionné par la notion « pour penser, il faut être », qui n’est pas une majeure universelle. Cette notion préalable apporte au cogito le caractère des vérités d’entendement : la nécessité, qui ne saurait sortir d’un fait. Le fait du cogito apporte à cette notion une existence qui ne saurait sortir d’elle. Sans la nécessité, pas de critérium de toute vérité surtout mathématique. Sans l’existence, pas de valeur objective.