PDC Homepage

Home » Products » Purchase

Proceedings of the XXII World Congress of Philosophy

Volume 2, 2008

Ancient Philosophy

Niadi-Corina Cernica
Pages 239-248

Platon
la Ferveur et les Limites d’un Discipolat

Comment, Socrate, personnage historique et citoyen notoire de l’Athènes, est-il devenu une fiction littéraire dans les dialogues de Platon? Serait-il une réaction, assez étrange, au refus de socrate d’écrire? Quoi qu’il en soit, peu après la mort de Socrate, fait son apparition un nouveau genre nommé Socratikoi logoi. Outre Platon d’autres écrivains ont donné de telles compositions en dialogue: Eschine de Sphattos, Antistene, Aristipe, Bryson, Cebes, Criton, Euclide de Megara, Phaidon. Est-ce que les dialogues de jeunesse de Platon sont autre chose que les plus réussies Socratikoi logoi. La thématique de ces dialogue en manière socratique est la démonstration savoureuse que l’interlocuteur de Socrate, malgré le fait qu’il semble savoir beaucoup de choses, il ne sait, en fin de compte, rien. Presque tous les jeunes de l’entourage de Socrate avaient emprunté cette technique de Socrate et dialoguaient avec les citoyen d’Athènes, faisant de Socrate un nom notoire, tout en l’exposant aussi à la haine de ceux qu’il avait directement humilié et que ses disciples avaient humilié. Cette technique de montret au savant qu’il ne sait rien; a enchanté les disciples qui ont inventé ultérieurement Socratikoi logoi. Souvent, Platon lui-même, en choisissant des enjeux impossibles dans ses dialogues de jeunesse (la définition d’une vertu) crée des Socratikoi logoi.

Usage and Metrics
Dimensions
PDC