Philosophica: International Journal for the History of Philosophy

Volume 15, Issue 30, November 2007

Filosofia e Espaço Público

Adriana Veríssimo Serrão
Pages 203-224

Sentimento da Natureza e Imagem do Homem
Kant-Feuerbach-Simmel

L’article propose une lecture anthropologique du sentiment de la nature chez Kant, Feuerbach et Simmel. Ayant toujours ses racines dans un exercice de la sensibilité d’un sujet en même temps autoréférentiel et ouvert au monde, le sentiment de la nature exprime l’unité indivisible de l’humain. Étant, par contre, modélé par les différentes manifestations de la nature et prenant des formes divergentes, soit l’harmonie et la continuité, soit le conflit et la distance, c’est l’ambivalence de la nature humaine qui se révèle, aussi bien que la difficulté d’une Anthropologie comme théorie globale de l’Homme.