Philosophica: International Journal for the History of Philosophy

Volume 15, Issue 30, November 2007

Filosofia e Espaço Público

Gilbert Larochelle
Pages 5-26

Rhétorique et Transcendance de la Parole Publique
L’Actualité du De Oratore

Pourquoi revenir à Cicéron encore une fois? Peut-êt re, à la vérité, pour comprendre, à travers lui, ce qui manque à notre temps pour qu’une grande rhétorique montre la voie comme chez les Anciens et pour tirer de ce rapprochement un moment d’interpellation. De nos jours, c’est le déclin de l’idée d’excellence dans l’espace public, de responsabilité dans l’exercice de la liberté et d’une universalité dans la parole publique qui rend le retour à Cicéron utile, sinon nécessaire. Une relecture des oratorii libri permet de faire surgir un tableau contrasté dans lequel apparaissent les enjeux de la grande sophistique de l’heure. Invasion des signes et rétrécissement du sens, prolifération de l’éthique et eclipse de la morale, bref la rhétorique, pourtant omniprésente (cf. la publicité), ne transporte plus rien au-delà d’elle-même. Le présent essai montre que, de cette impasse, Cicéron en fut conscient: la forme même des dialogues du De oratore en porte le témoignage en révélant la rhétorique comme l’antinomie du bavardage, dans la mesure où la véritable éloquence porte toujours, en dernière analyse, sur une recherche du consensus universorum.