PDC Homepage
Home » Products » Purchase

Roczniki Filozoficzne

Volume 17, Issue 2, 1969

Karol Wojtyła
Pages 5-24

Le Probleme de L’Experience Dans L’Ethique

En tant qu’une partie inséparable de la philosophie, l’éthique participe nécessairement aussi bien à ses comjonctures qu’à ses crises. La crise de la pensée philosophique moderine et contemporaine se manifeste par une séparation particulièrement profonde entre les tendances empiristes et les tendances aprioristes. Dans le domaine de l’éthique, cette séparation s’exprime, d’un côté, par la proposition de fonder une science empiirique de la morale — la seule autorisée — d’autre côté, par la proposition de construire des systemes de normes ou d’appréciations morales résolubles à priori. La première de ces tendances perd le caractère normatif, inséparable de la morale et de l’éthique, l’autre rompt par contrę tout lien de la "logique des normes” avec les réels drames moraux des hommes concrets. En conséquence, toutes les deux tendances — pour des raisons différentes — égarent les authemtiques problèmes éthiques et l’ethique elle-même. Ces raisonis-là, l’auteur les volt dans le choix d’un mauvais point de départ de l’éthique par toutes les deux tendances. II essaie d’homogénéiser les problèmes éthiques, désignant une expérience de la morale, convenablement conçue, comma le juste point de départ de l’éthique, libre aussi bien des erreurs d’un empirisme extrême que de celles d’un apriorisme. Les thèses proposees par l’auteur peuvent parfois paraitre peu fondées. Ceci s’explique par le fait que l’article présenté sert de chapitre d’introduction à une étude plus vaste sous le titre: "Conception et méthodologie de l’éthique”. Dans les parties suivantes de cette étude, les thèses avancées trouveront des cadres plus larges et une justification plus approfondie.