PDC Homepage

Home » Products » Books & Digital Media » Emmanuel Levinas 100

Emmanuel Levinas 100

Studia Phaenomenologica, Special Issue 2007

Cristian Ciocan, Editor

 Ce volume comprend la plupart des études présentées à l’occasion de la Célébration du Centenaire d’Emmanuel Levinas en Roumanie (Bucarest le 4-6 septembre 2006), approchant l’œuvre lévinassienne sous plusieurs angles. Le volume s’ouvre par une section documentaire, avec la traduction française, faite par Alain David, d’une discussion tenue en allemand entre Emmanuel Lévinas et Christoph von Wolzogen, discussion publiée en postface à la traduction allemande de L’Humanisme de l’autre homme (Felix Meiner, 1989). Commentant cette interview, Alain David retrace les rapports de Levinas avec l’allemand et l’Allemagne en général. Les deux premiers articles placent la position de Lévinas dans une perspective historique : Sarah Allen analyse le sens paradoxal du retournement lévinassien au platonisme, tandis que l’étude de Delia Popa porte sur la distance que Lévinas prend par rapport à la phénoménologie husserlienne et à l’ontologie en général. Les deux études suivantes portent sur Totalité et infini : l’étude de Yasuhiko Murakami traite, dans la perspective de la psychopathologie, le concept lévinassien de « demeure », tandis que l’article de Gaëlle Bernard commente l’énoncé lévinassien « La vérité suppose la justice » qui donne le titre d’une section de l’ouvrage. Les deux études qui suivent interrogent le phénomène de la corporéité : l’article de Matthieu Dubost souligne la connexion entre le langage, le corps et la vulnérabilité, comme condition fondamentale pour l’apparition de l’autre, tandis que Renato Boccali, soulignant la prééminence traditionnelle du toucher, discute la notion lévinassienne de la caresse. Le phénomène de la mort constitue le noyau conceptuel des deux études suivantes : Fabrice Duclos s’interroge sur les conditions d’une expérience phénoménologique de la mort chez Lévinas, l’étude de Cristian Ciocan confronte le questionnement lévinassien sur la mort au Sein zum Tode heideggérien. Egalement en relation avec Heidegger, l’article de Georges Hansel expose la conception de la technique chez Levinas, en l’opposant à l’idée heideggérienne de Gestell. L’étude de Laura Marin trace le rapport entre Blanchot et Lévinas, se focalisant sur les notions de « neutre », « il y a », « autre » et « illéité ». Enfin, le volume s’achève avec l’article d’Ákos Krassóy, qui confronte la dimension éthique de la pensée lévinassienne, censée dépasser la représentation, à la problématique de l’art et de l’expérience esthétique.


· ISBN: 978-973-88632-8-6 (ebook) · Online access on this site · Published September 2007 ·
· Print and eBook options available from Zeta Books ·


For more information contact us by phone 800-444-2419 or 434-220-3300, by fax 434-220-3301; or by e-mail [email protected].

Browse Contents
Find us on facebook
Indexing / Abstracting
Rights & Permissions

For Subscribers:
Access this publication
Change Address
Renew