PDC Homepage

Home » Products » Purchase

Dialogue: Canadian Philosophical Review / Revue canadienne de philosophie

Volume 47, Issue 3/4, Summer-Fall/Été-Automne 2008

Matthew King
Pages 583-602

The Glass Shatters and Ducks Turn into Rabbits
Bad Faith and Moral Luck

ABSTRACT: This article shows how the "problem of moral luck" and Sartre's concept of "bad faith" are mutually illuminating, since both have to do with confusions about how much we control, or are controlled by, our situations. I agree with three recent proposals that the problem of moral luck results from certain epistemic malfunctions. However, I argue that the problem cannot be dissolved by overcoming these malfunctions because they are rooted in bad faith. Against the currently dominant interpretation, I argue that bad faith is an inescapable condition of human being because, while we are both free and factical, we can only exist as one or the other at once (much as a "duck-rabbit" drawing can only be seen as duck or rabbit) , thus always keeping an aspect of our nature hidden (though in plain sight) from ourselves. RÉSUMÉ: Cet article montre comment le «problème de la chance morale» et le concept de la «mauvaise foi» de Sartre sont révélateurs l'un l'autre, puisque tous les deux concernent une confusion au sujet du niveau de contrôle que nous avons sur nos situations, ou que nos situations exercent sur nous. Je suis en accord avec trois propositions récenies qui décrivent que le problème de la chance morale résulte de certains défauts de fonctionnement épistémique. Par contre, je soutiens que le problème ne peut pas être résolu en surmontant ces défauts, parce qu'ils sont fondés sur la mauvaise foi. À contre-courant de l'interprétation dominante actuelle, j'affirme que la mauvaise foi est un état inèvitable de l'être humain, parce que, bien que nous soyons libres et factices, nous pouvons seulement exister en tant qu'un ou l'autre au même moment. Ainsi, nous gardons toujours un aspect de notre nature cachée (quoiqu'en pleine vue) de nous-mêmes.

Usage and Metrics
PDC