PDC Homepage

Home » Products » Purchase

Dialogue: Canadian Philosophical Review / Revue canadienne de philosophie

Volume 47, Issue 3/4, Summer-Fall/Été-Automne 2008

Byeong D. Lee
Pages 565-582

A Pragmatic Phenomenalist Account of Knowledge

ABSTRACT: Robert Brandom argues for a "pragmatic phenomenalist account" of knowledge. On this account, we should understand our notion of justification in accordance will a Sellarsian social practice model, and there is nothing more to the phenomenon of knowledge than the proprieties of takings-as-knowing. I agree with these two claims. But Brandom's proposal is so sketchy that it is unclear how it can deal will a number of much-discussed problems in contemporary epistemology. The main purpose of this article is to develop and defend a pragmatic phenomenalist account of knowledge by resolving those problems. I argue, in particular, that this account can accommodate both the lesson of the Gettier problem and the lesson of reliabilism simultaneously. RÉSUMÉ: Robert Brandom soutient une «théorie pragmatique et phénomenaliste» de la connaissance. Selon cette théorie, nous devons comprendre notre notion de justification d'après un modèle sellarsien de la pratique sociale, et il n'y a rien d'autre dans phénomène de connaissance que la pertinence de «prendre-pour-connaître». Je suis tout à fait d'accord avec ces deux opinions. Mais la thèse de Brandom est si sommaire qu'il n'est pas évident de savoir comment elle peut trailer les nombreux problèmes discutés en épistémologie contemporaine. Le but principal de cet article est de développer et défendre une théorie pragmatique et phénomenaliste de la connaissance en résolvant ces problèmes. Je soutiens, en particulier, que cette théorie peut s'accorder en même temps à lerçon du problème de Gettier et au «fiabilisme».