Displaying: 21-40 of 1881 documents

0.083 sec

21. Chôra: Volume > 15/16
Maria Carmen De Vita ≪Figlio del Bene≫ e Re dell’universo: il dio Helios di Giuliano Imperatore
abstract | view |  rights & permissions
This article aims to analyze the philosophical and religious message of Julian’s Hymn to King Helios. The emperor, using Iamblichean structures, shows how the First Cause, the Neoplatonic One, can interact with the layers or gradation below it, including the physical world ; his starting point is an original ‘pluralizing’ interpretation of the Sun analogy contained in Resp. VI 509b.However, Julian’s hymn has a political meaning, too ; it can be considered as a sort of manifesto of Julian’s imperial ideology. The parallel between the emperor and the sun – already present in the ancient rhetorical tradition – is reworked by the Apostate and is part of a complex metaphysical‑cosmological system, grounded on the principles of similarity (homoiotēs) and middleness (mesotēs). These concepts were subject to controversy between nicene and heterodox christians in the IV century. It is possible that these controversies were largely known by Julian and that he has consciously recalled them in his panegyric to Helios intellective, mediator and saviour.
22. Chôra: Volume > 15/16
Franco Trabattoni Heidegger e l’idea platonica del bene: storia di una amicizia fallita
abstract | view |  rights & permissions
Dans un travail anterieur j’ai essaye de montrer que Heidegger a finalement refuse de faire place, dans sa philosophie, a la notion platonicienne d’idee, bien qu’elle semblait, selon un certain point de vue, etre une figure capable de representer l’ouverture originelle de l’être qui était au coeur des recherches de Heidegger dans les annees qui entourent Etre et Temps. La raison de cela, a mon avis, est que l’approche aristotelicienne de la philosophie de Platon par Heidegger explicitement adoptee conduisait au bout du compte a interpreter l’idee de Platon comme une substance (et donc comme une figure de l’etant et non pas de l’etre). Mais qu’en est‑il de l’idee du bien, qui pour sa determination teleologique et pour sa collocation au‑dela de l’ousia d’un cote semblait repondre aux besoins propres a la pensee heideggerienne, et d’un autre cote etait plus refractaire a la substantialisation aristotelicienne (la Verdinglichung de P. Natorp) ? La these que je soutiens est que Heidegger, tout en ayant cultive pour longtemps le projet d’utiliser l’idee du bien comme un precedent important de son ontologie, a finalement decide que ce projet n’etait pas possible, parce que la connotation ethique de cette idee (qui non seulement ne l’interessait pas, mais qu’il detestait ouvertement) etait largement dominante sur l’aspect ontologique.
23. Chôra: Volume > 15/16
Franco Ferrari “Von hier nach dort”. Der Philosophiebegriff bei Platon
24. Chôra: Volume > 2
Vasile Rus τὸ ϰάτω αυτῆς ϰοσμοῦντος ὅ τι ὅλου (Enneadi, IV 8, 8, 16): un problema di critica testuale
25. Chôra: Volume > 2
Adrian Muraru Retorica
26. Chôra: Volume > 2
Bulletin du Groupe de Recherches Anciennes et Médiévales
27. Chôra: Volume > 2
Simona Vucu Tratate teologice
28. Chôra: Volume > 3/4
Alexander Baumgarten In Professoris Johannis Jolivet Honorem Egregia Laudatio
29. Chôra: Volume > 3/4
Bulletin du groupe de recherches anciennes et médiévales
30. Chôra: Volume > 5
Roberto Reali Letture contemporanee di Plotino
31. Chôra: Volume > 5
Vasile Muscă Il neoplatonismo tra passato e presente
32. Chôra: Volume > 6
Francesca Alesse Alcuni aspetti del concetto stoico di sostanza e identità dell'individuo
abstract | view |  rights & permissions
Les Stoïciens formulent une conception de la «substance», ou ousia, qui tient un rôle très important dans différentes parties de leur système, parmi lesquelles la cosmologie, la psychologie et l'éthique. Au concept de substance est liée ce qu.on appelle la table des quatre 'catégories'. Cette dernière est considéréepar certains interprètes récents comme l'issue d'un processus historique relativement long, qui trouve sa formulation achevée seulement avec Chrysippe. Les sources relatives à la théorie des quatre catégories forment, comme on le sait, une tradition indirecte et dans une large mesure également hostile, parce qu'elle est transmise surtout par Plutarque, Plotin et les commentateurs aristotéliciens des Catégories. Pourtant, ces sources permettent de saisir certaines des questions qui sont au centre de la réflexion stoïcienne sur l'être. Parmi les plus significatives, il y a la question du rapport entre substance et matière, et la question de la signification de la substance individuelle.
33. Chôra: Volume > 7/8
Bulletin du groupe de recherches anciennes et médiévales
34. Chôra: Volume > 7/8
Cristina Cerami Generazione verticale, generazione orizzontale: il principio di sinonimia nel Commento Grande di Averroè al libro Z della Metafisica di Aristotele
abstract | view |  rights & permissions
Le but de cet article est d’analyser l’interprétation qu’Averroès propose de l’étude de la génération spontanée développée par Aristote dans le chapitre 9du livre Z de la Métaphysique et montrer que pour Averroès le véritable enjeu de cette étude est celui de démontrer que l’agent et le produit de la génération ontune même forme. C’est cette thèse, en effet, qui d’après le Cordouan permet en dernière instance d’instaurer entre le monde céleste et le monde terrestre unecausalité, pour ainsi dire, «perpendiculaire» qui sauve à la fois l’efficacité des causes secondes et celle de la cause première qui agit par l’intermédiaire descauses célestes. Ce nouveau cadre cosmologico-ontologique apparaît manifestement comme le produit d’une stratégie menée directement contre Avicenne, carle but ultime d’Averroès est de substituer sa propre théorie de l’Artisan divin à la théorie platonicienne de la création démiurgique, à laquelle il assimile la théorieavicennienne d’une donation des formes par une Intelligence cosmique.
35. Augustinianum: Volume > 10 > Issue: 1
Norberto Airoldi Note critiche ai salmi: (Ps. 130,1; 38,5; 102,8)
36. Augustinianum: Volume > 10 > Issue: 2
Vittorino Grossi Il peccato originale nella catechesi di s. Agostino prima della polemica pelagiana
37. Augustinianum: Volume > 10 > Issue: 2
V. Grossi Lexikon für Theologie und Kirche. Das zweite Vatikanische Konzil. Dokumente und Kommentare
38. Augustinianum: Volume > 10 > Issue: 2
A. Di Berardino Di Giovanni, Alberto, La filosofia dell’amore nelle opere di Dante
39. Augustinianum: Volume > 10 > Issue: 2
Vittorino Grossi La ricerca cristiana della verità
40. Augustinianum: Volume > 10 > Issue: 2
Francesco Vattioni Studi e note sul libro di Tobia