Displaying: 21-30 of 173 documents

0.016 sec

21. Dialogue and Universalism: Volume > 17 > Issue: 5/6
Adresse aux intellectuels votée à l’unanimité par la première Assemblée Générale Ordinaire, réunie à Venise du 8 au 11 novembre 1951
22. Dialogue and Universalism: Volume > 17 > Issue: 5/6
Lettre aux autorités politiques votée à l’unanimité par la première Assemblée Générale Ordinaire
23. Dialogue and Universalism: Volume > 17 > Issue: 5/6
Résolution Finale votée à l’unanimité par le deuxième Assemblée Générale Ordinaire
24. Dialogue and Universalism: Volume > 17 > Issue: 5/6
M. Campagnolo-Bouvier, Arrigo Levi, Vincenzo Cappelletti Les crises de notre présent et la référence éthique. Appel au dialogue
25. Dialogue and Universalism: Volume > 17 > Issue: 5/6
Texte voté à l’unanimité par la quatrième Assemblée Générale Ordinaire
26. Dialogue and Universalism: Volume > 17 > Issue: 5/6
Résolution Finale votée à l’unanimité par la troisième Assemblée Générale Ordinaire
27. Dialogue and Universalism: Volume > 17 > Issue: 5/6
Résolution Finale votée à l’unanimité par la sixième Assemblée Générale Ordinaire
28. History of Communism in Europe: Volume > 1
Jean-Claude Polet Histoire, Mémoire et Eschatologie
abstract | view |  rights & permissions
History, as part of the “humanities department”, establishes facts, by way of investigating the sources. However, historians also pass a judgement over the moral attributes of past events. Given that the act of memorialisation is always incomplete, could one envisage an ideal horizon where justice and forgiveness are simultaneously restored? This eschatological perspective would require the reunion of past, present, and future tense. Without future, there is no hope. Without past, there is the risk of amnesia and the danger of minimizing the facts, actions, and responsibilities of the perpetrators against their victims. The present, in its turn, must be made fertile through the practice of recognition and repentance. It is only repentance that breaks through the iron cage of hatred and revenge (“eye for eye, tooth for tooth”). Peace is the event whereby reconciliation is enacted freely, by an appropriation of the past without external compulsion. Seen from an eschatological perspective, history and memory come to serve the common good.
29. History of Communism in Europe: Volume > 1
Mia Jinga Orlando Figes: Les chuchoteurs: Vivre et survivre sous Staline
30. History of Communism in Europe: Volume > 2
Nataliya Hristova Des masques à la mascarade. Les intellectuels bulgares et les défis de la memoire sociale (Milieu des annees 1950 – fin des années 1990)
abstract | view |  rights & permissions
L’article analyse les différentes attitudes des représentants de l’Intelligentsia bulgare (notamment des écrivains) des le milieu des années 1950 et jusqu’a la fin des années 1980, et leurs comportements publiques durant la premiere décennie post-socialiste (les années 1990).Le choix des personnages est non seulement « subjectif » (expliqué par le désir d’illustrer certaines tendances de la vie culturelle a travers les attitudes decertains représentants célebres de l’Intelligentsia), mais également déterminé par les documents d’archive, sur la base desquels nous avons élaboré cettereconstruction historique. Ainsi, nous avons utilisé différentes sources, par exemple des enquetes littéraires, des mémoires et des entretiens.Pendant le socialisme, et surtout a partir des années 1960, le pouvoir avait déja acquis une physionomie nouvelle, plus « expérimentée », politiquement plus «maturée ». Ses rapports avec l’intelligentsia (surtout avec le milieu artistique) sont habiles, et aussi tres mobiles. Les différents événements politiques, lamodification des accents idéologiques ou l’ éclatement des scandales culturels emmenent une pluralité de réactions et de mesures. Certaines attitudesgénérales en dérivent au cours de trois décennies: la riposte et l’opposition; le “silence”, et l’acceptation des privileges, le conformisme.