Narrow search


By category:

By publication type:

By language:

By journals:

By document type:


Displaying: 1-20 of 99 documents

0.271 sec

1. Symposium: Volume > 1 > Issue: 1
François Raffoul Responsabilité et altérité chez Heidegger et Lévinas
abstract | view |  rights & permissions
L’auteur remet en question le postulat lévinassien de I’equivalence du même et de I’être dans la pensée de Heidegger afin de repenser, de façon plus radicale, le rapport à I’autre, et ainsi jeter les fondements d’une “éthique originaire”. Selon I’auteur, la responsabilité éthique se trouve inscrite dans I’essence même du Dasein, lequel ne peut être défini, comme I’aurait fait malgré lui Lévinas, à partird’une égologie.The author challenges Levinas’s postulate of the equivalence between the Same and Being in Heidegger’s thought in order to recast more radically the relationship to the Other and thus lay the foundations of an “original ethic ”. According to the author, the ethical responsibility is inscribed in the very essence of Dasein, which cannot be defined from the perspective of an egology, as Lévinas seems to have done in spite of himself.
2. Symposium: Volume > 10 > Issue: 1
Arnaud Villani Deleuze et « I’ appariement au lointain »
3. Symposium: Volume > 10 > Issue: 1
Alain Beaulieu La politique de Gilles Deleuze: du marxisme au peuple manquant
4. Symposium: Volume > 10 > Issue: 1
Eugene Holland Nomadologie affirmative et machine de guerre
5. Symposium: Volume > 10 > Issue: 1
Anne Sauvagnargues L’ éthologie: I’affect de I’image
6. Symposium: Volume > 10 > Issue: 1
Manola Antonioli Rhizome/Relation, Chaosmose/Chaos-monde
7. Symposium: Volume > 10 > Issue: 1
Jérémie Valentin La fabulation chez Gilles Deleuze ou la force du rien politique
8. Symposium: Volume > 10 > Issue: 1
Philippe Mengue D’étincelles en heurts locaux: quelle politique aujourd’hui?
9. Symposium: Volume > 10 > Issue: 1
Véronique Bergen Deleuze et la question de I’ontologie
10. Symposium: Volume > 10 > Issue: 2
Roland Huesca Danser nu: Usages du corps et rhétorique postmoderne
11. Symposium: Volume > 10 > Issue: 2
Tom Rockmore Fichte, la connaissance et I’histoire
12. Symposium: Volume > 11 > Issue: 1
Thomas Seguin Pour une pensée du vitalisme démocratique
13. Symposium: Volume > 11 > Issue: 2
Julie Lavigne Érotisme féministe en art ou métapornographie: Le sexe selon Carolee Schneemann, Annie Sprinkle, et Natacha Merritt
14. Symposium: Volume > 12 > Issue: 1
Caroline San Martin Personnage, pensée, perception: Entre figure esthétique et personnage conceptuel, oscille le personnage du cinéma
abstract | view |  rights & permissions
En philosophie, le personnage conceptuel trace une nouvelle image de la pensée. Au cinéma, avec la modernité, le personnage découvre une nouvelle image. Après la crise de I’image-action, les signes ne se reconnaissent pas plus qu ’ils ne se déduisent : ils se voient. Celui qui voit, c’est le personnage. Dans cette vision, il devient I’inventeur de nouvelles façons de percevoir. Il est á la fois producteur et créateur. Le propre du personnage conceptuel réside aussi en la création non pas de percepts, mais de concepts. À partir de ces deux constatations, il nous semble intéressant de commenter le troisième chapitre de Qu’est-ce que la philosophie? qui porte sur le personnage conceptuel et de faire une analyse du voyant, personnage de cinéma, qui apparaît dans le premier chapitre de L’image-temps. Grâce à cette étude croisée nous espérons trouver des recoupements et des liens entre personnage, pensée et perception.
15. Symposium: Volume > 12 > Issue: 1
Sverre Raffnsøe Qu’est-ce qu’un dispositif?: L’analytique sociale de Michel Foucault
abstract | view |  rights & permissions
La notion de dispositif est déterminante dans I’analytique foucaldienne de la société. Et pourtant, son étude demeure négligée par la réception internationale. Après avoir discuté brièvement des difficultés rencontrées avec la traduction du terme de dispositif par Dreyfus et Rabinow dans Beyond Structuralism and Hermeneutics, I’article développe une analytique sociale à partir de la pensée « dispositionelle » de Foucault. L’esquisse de I’histoire du terme de dispositif permettra, en outre, de mieux saisir la pertinence de son usage par Foucault.
16. Symposium: Volume > 12 > Issue: 1
Isabelle Thomas-Fogiel Spatialiser nos concepts?: La tentative de Merleau-Ponty
abstract | view |  rights & permissions
Si nombreux sont les penseurs qui s’aceordent a dire que « notre epoque est celle de I’espace», là où la précedente avait été celle du temps et de I’histoire, les tentatives pour spatialiser nos concepts, et par là sortir des apories induites par la domination du temps (messianisme d’un avenir radieux ou nostalgie d’un passé idyllique) sont diverses (Deleuze, Foucault, Lacan, ete.). Avant eux Merleau-Ponty fut un des premiers à appeler de ses vœux eette spatialisation. C’est cette volonté de Merleau-Ponty de spatialiser nos concepts que I’A. voudrait interroger. Quelle est la fonction de la topologie merleau-pontyenne et surtout quel en est le statut? N’assiste-t-on pas in fine à une difficulté de cette spatialisation de nos notions et ce faisant à un retour à un modèle temporel elassique ? Teiles sont les questions que se propose d’étudier cet article.
17. Symposium: Volume > 12 > Issue: 1
Dalie Giroux Le commun et le capital: Réflexions sur le récit thérapeutique d’Antonio Negri
abstract | view |  rights & permissions
J’élaborerai dans ce texte une interprétation de la pensée politique de Negri en tant qu ‘elle est geste, et que je formule de la manière suivante: (1) La pensée politique d’Antonio Negri est principalement, dans son effet le plus important et le plus immédiat, et dans son intention même, thérapeutique ; (2) Une telle lecture permet d’élucider dans cette pensée politique un certain nombre de paradoxes apparents, notamment la question de I’immanence et de la révolution ; (3) Ce geste thérapeutique de transvaluation ontologique relève, à plusieurs égards, d’un mode d’action symbolique qui peut se comprendre comme paradigme de la créativité matérielle et symbolique caracteristique d’une certaine philosophie politique émancipatrice que I’on retrouve chez Socrate, Jésus de Nazareth et Étienne de la Boétie.
18. Symposium: Volume > 12 > Issue: 1
Gabriel Rockhill Le débat sur le temps présent: Analyse des coordonnées conceptuelles de la controverse postmoderne
abstract | view |  rights & permissions
Au lieu d’intervenir dans le debat sur la nature du temps present en créant une nouvelle schématisation de notre âge, nous proposons ici une intervention sur ce débat en esquissant les coordonnées conceptuelIes qui déterminent I’espace des possibles de la controverse. Il s ’agil alors d’une réflexion sur la logique historique, sociale et normative qui structure le débat sur le temps présent, et plus particulièrement la controverse postmoderne. Loin pourtant d’être une simple analyse «externe», cette interrogation sur les paramètres conceptuels et pratiques qui déterminent d’avance la nature même des interventions dans le débat postmoderne est aussi I’occasion d’examiner de près des prises de position spécifiques, comme celles d’Alex Callinicos, Fredric Jameson, Jean-Franç;ois Lyotard, IhabHassan, Jürgen Habermas, Richard Rorty et Gianni Vattimo.
19. Symposium: Volume > 12 > Issue: 2
Alain Beaulieu Qui est Alain Badiou?
20. Symposium: Volume > 13 > Issue: 2
Valérie Daoust Foucault et Taylor sur la vérité, la liberté et l’identité subjective: Le vouloir-dire-vrai dans la parrêsia
abstract | view |  rights & permissions
Cet article traite de la question de la relation entre la vérité, la liberté et l’identité dans la pensée de Michel Foucault. En considérant la cri-tique de Foucault par Charles Taylor, dans son article «Foucault on Freedom and Truth», j'analyse les implications de l’hypothèse répres-sive sur la sexualité et la prétendue impossibilité d'une libération par la vérité. Le refus par Foucault de considérer l’identité homosexuelle comme une identité fixe relevant d’une connaissance de soi nous conduit à son projet d’existence esthétique. Cette vie créatrice, comme nous le verrons dans ses cours Le Gouvernement de soi et des autres, implique un certain rapport à soi qui nécessite néanmoins un rapport à l’autre. Au sein de ce rapport, ainsi que dans le vouloir-dire-vrai de la parrêsia, on trouve des conceptions de vérité et de liberté qui échappe-raient à la critique taylorienne et qui s'ouvrent sur d'autres possibilités de pratiques de la liberté.