PDC Homepage

Home » Products » Purchase

Chôra

Volume 11, 2013

Études sur l'intellection, l’âme, les formes poétiques et le théâtre

Jean-Baptiste Gourinat
Pages 11-22
DOI: 10.5840/chora2013112

Le discours intérieur de l’âme dans la philosophie stoicienne

Plusieurs auteurs anciens attribuent aux stoïciens une distinction entre le logos endiathetos et le logos proféré (prophorikos), qui est souvent assimilée à l’opposition entre le langage proféré et la raison intérieure, et tend à confondre la position stoïcienne avec l’identification platonicienne de la pensée à un dialogue intérieur. Mais, tandis que le logos endiathetos est clairement identifié à la capacité humaine de raisonner, il n’est pas présenté comme un dialogue intérieur. Il réside d’abord dans une certaine disposition de l’homme à enchaîner des énoncés de manière logique, tandis que le langage proféré des hommes repose sur la capacité d’attacher un sens au mot, d’émettre le langage depuis la pensée. Par ailleurs, Chrysippe semble bien avoir reconnu un langage intérieur, mais celui-ci n’est pas identifiable au logos endiathetos ni à la pensée, dont il est nettement distingué, et il est encore moins un dialogue.

Usage and Metrics
Dimensions
PDC